Image: vente aux enchères Spirit of The Rose de Sotheby’s

Alors que beaucoup considéreraient 2020 comme l’une des années les plus difficiles pour notre profession, les ventes aux enchères ont connu un développement différent, car le succès des offres numériques a modifié la façon dont les consommateurs achètent les produits de luxe.

Il y aura sans doute encore une place pour les enchères traditionnelles dans l’espace de vente, mais le passage accéléré au numérique a déjà changé et continuera à changer la façon dont les collectionneurs de bijoux achètent“, a déclaré Leslie Roskind, responsable de la bijouterie à Hong Kong pour Bonhams, au début de ce mois.

La maison de vente aux enchères a enregistré une augmentation de 40% du nombre d’acheteurs pour ses appels d’offres en ligne, dont un tiers avait moins de 40 ans. Sotheby’s a signalé une augmentation de 32% des nouveaux acheteurs par rapport à 2019, avec près d’un tiers des participants âgés de moins de 40 ans. Dans l’ensemble, environ 32% des acheteurs de bijoux chez Christie’s étaient nouveaux. La valeur des bijoux vendus en ligne par la maison de vente aux enchères a augmenté de 241% par rapport à l’année précédente.

Le Spirit of the Rose, un diamant oval modified brilliant-cut de 14,83 carats, d’un rose pourpre vif, sans défaut interne, provenant de l’exploitation minière d’Alrosa, a été le bijou le plus précieux vendu au cours de l’année. Sotheby’s a vendu la pierre, qui était la plus grande de sa couleur jamais mise aux enchères, pour 26,6 millions de dollars lors de la vente de novembre de Magnificent Jewels à Genève.
Entre-temps, le bijou qui a atteint la plus haute valeur pour Christie’s en 2020 était une bague en diamant de taille marquis de 12,11 carats, fancy-intense-blue, intérieurement sans défaut. Elle a rapporté 15,9 millions de dollars à Hong Kong en juillet.

La pandémie n’a pas empêché les maisons de vente aux enchères d’atteindre de nouveaux records au cours de l’année. Un diamant ovale de 102,39 carats, sans défaut de coloris D, a permis de récolter 15,7 millions de dollars chez Sotheby’s Hong Kong en octobre. Cette pierre a été le premier diamant de classe mondiale jamais vendu aux enchères sans réserve, a déclaré Sotheby’s. En juin, Christie’s a vendu un diamant de taille émeraude, 28,86 carats, de couleur D, de pureté VVS1, de type IIa, pour 2,1 millions de dollars, établissant ainsi un record mondial d’enchères pour le prix le plus élevé obtenu pour un bijou dans une vente en ligne.

Sotheby’s a également noté une augmentation de la participation des acheteurs asiatiques, qui ont acheté six des dix bijoux les plus précieux vendus au cours de l’année, ce qui représente 50% du total des ventes de bijoux en ligne. De plus, l’offre la plus élevée jamais faite sur un bijou en ligne – 11 millions de dollars – est venue d’un client asiatique pour le diamant de 102,39 carats.