Selon Adobe Analytics, les dépenses de commerce électronique aux États-Unis ont atteint un niveau record à la fin de l’année en raison d’une augmentation des achats au moyen du smartphone.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 13 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 142,5 milliards de dollars de novembre à décembre. Les achats des consommateurs par le biais des smartphones générant pour la première fois plus de 50 milliards de dollars. Ils représentent 84 % de la croissance des ventes en ligne. Chaque jour de la saison, les ventes ont été de 1 milliard de dollars ou plus; sauf la veille de Noël, où elles ont atteint 850 millions de dollars.

Les smartphones ont apporté une croissance formidable des ventes en ligne en cette fin d’année. Nous nous attendons à ce que le commerce mobile continue de se développer à mesure que l’expérience s’améliore“, a déclaré Jason Woosley, vice-président du commerce chez Adobe. “Les gens sont plus connectés aujourd’hui que jamais auparavant. Nous avons tous un smartphone dans la poche. C’est vraiment le moteur de la progression du commerce mobile et du commerce électronique en général. Vous pouvez littéralement penser à quelque chose dont vous avez besoin, et l’acheter tout de suite.

Bijouterie et cosmétiques au top sur le smartphone

La bijouterie et les cosmétiques sont les produits les plus vendus sur les smartphones, avec 46 % des achats en ligne sur un tel appareil. Les vêtements et les chaussures viennent en deuxième position avec 45 %. L’électronique grand public a connu le plus faible pourcentage de ventes par téléphone.

Les achats en ligne pour les cinq jours allant de Thanksgiving à Cyber Monday ont augmenté de 18 %. Les dépenses de la semaine précédant Thanksgiving ont augmenté de 26 %. L’augmentation des ventes a été stimulée par le début précoce de la saison de fin d’année cette année. Les détaillants proposaient des offres plus tôt que d’habitude, a expliqué Adobe. Les revenus des achats en ligne ont atteint 100 milliards de dollars six jours plus tôt que l’année précédente. Ils ont atteint ce chiffre le 9 décembre par rapport au 15 décembre en 2018.

Adobe mesure les données de billions de visites sur les sites américains de 80 des 100 plus grands détaillants en ligne.