Les ventes de bijoux de Richemont ont augmenté de 9% au cours du troisième trimestre fiscal par rapport à l’année dernière. La forte croissance de la majeure partie du réseau mondial de Richemont a compensé la faiblesse du marché européen.

Les revenus des bijoux de Cartier, Van Cleef & Arpels et Buccellati ont atteint 2,37 milliards d’euros (2,87 milliards de dollars) pour les trois mois se terminant le 31 décembre, a déclaré Richemont. La société a constaté une forte demande des consommateurs pour les bijoux de luxe, ce qui a compensé l’impact négatif des fermetures temporaires de magasins. À taux de change constant, les ventes de bijoux ont augmenté de 14%.

L’augmentation des ventes dans les bijouteries a été soutenue par les bonnes ventes de bijoux et de montres chez Cartier et Van Cleef & Arpels“, a noté la société. “Les ventes ont augmenté dans toutes les régions sauf en Europe, et dans tous les canaux“.

Les ventes des marques de montres, dont Piaget et Vacheron Constantin, ont chuté de 7% par rapport à l’année précédente pour atteindre 758 millions d’euros (918,8 millions de dollars).

Le chiffre d’affaires du groupe pour le troisième trimestre a augmenté de 1% pour atteindre 4,19 milliards d’euros (5,07 milliards de dollars). Les ventes en Asie-Pacifique ont augmenté de 21%, grâce à une croissance à deux chiffres en Chine et à Taïwan, tandis que les ventes au Moyen-Orient et en Afrique ont augmenté de 20%. Les bonnes performances de ces marchés ont dépassé une “contraction marquée” de 22% en Europe, où les gouvernements ont pris de nouvelles mesures pour protéger la santé publique et ont mis en place des restrictions de voyage pour mettre un terme à la hausse du Covid-19. Les ventes en Amérique ont baissé de 4%.