Pandora a signé une nouvelle facilité de crédit de 950 millions d’euros (1,15 milliard de dollars) dont le prix est lié aux progrès de la société dans la réalisation de deux objectifs de durabilité.

La ligne de crédit refinance la facilité actuelle non utilisée de Pandora, qui expire en mai 2022, mais dont le montant n’a pas été révélé dans la déclaration de la société jeudi. Toutefois, le joaillier danois a déclaré qu’un prêt Covid-19 de 400 millions d’euros (481,9 millions de dollars) garanti par l’État avait été “remboursé par anticipation“.

Le mécanisme de tarification de la nouvelle facilité lie le coût du financement aux progrès accomplis par Pandora dans la réalisation de ses objectifs environnementaux. Il s’agit notamment de devenir un groupe neutre en carbone dans ses propres activités et d’utiliser uniquement de l’argent et de l’or recyclés dans ses produits d’ici 2025.

Ce type de prêt lie la structure du capital de l’entreprise à notre programme de développement durable et nous incite très clairement à atteindre nos objectifs“, a déclaré Anders Boyer, directeur financier. “Il confirme également l’appréciation par la communauté financière de notre stratégie de durabilité.

Pandora, qui a annoncé l’année dernière une restructuration qui a entraîné la suppression de 180 emplois, a décidé d’utiliser 100% d’énergie renouvelable dans ses installations artisanales en Thaïlande dès 2020. L’année dernière, Martino Pessina a été nommé directeur commercial afin de superviser la reconfiguration des marchés mondiaux du groupe en 10 groupes pour une meilleure concentration et une plus grande transparence.

Pandora prévoit d’annoncer les résultats du premier trimestre, “une nouvelle stratégie commerciale et le rapport de durabilité 2020” le 4 mai.

La société a déclaré que son prêt Covid-19, qu’elle a obtenu en mai de l’année dernière pour garantir des liquidités pendant l’épidémie du coronavirus mais qu’elle n’a finalement pas utilisé, arriverait à échéance le 31 décembre. Le fonds souverain danois Vaekstfonden avait garanti environ 70 % de la dette d’urgence.

Des prêteurs tels que Nordea, Danske Bank, UniCredit et BNP Paribas ont fourni la facilité de crédit renouvelable liée à la durabilité.