Selon une enquête menée par De Beers, près de la moitié des consommateurs américains envisageraient sérieusement d’acheter des diamants de laboratoire parce qu’ils pensent qu’ils constituent une alternative plaisante, à la mode et moins chère que les diamants extraits des mines.

Alors que les diamants cultivés en laboratoire deviennent plus courants, ils sont de plus en plus identifiés comme offrant “du brillant pour de l’argent“, avec 20% des répondants les qualifiant de beaux, contre 14% en 2019, selon l’enquête. Les acheteuses sont également de plus en plus nombreuses à adopter les diamants synthétiques : 55% d’entre elles ont déclaré acheter des bijoux fabriqués en laboratoire pour se les offrir.

Ce point de vue correspond à l’attitude de De Beers à l’égard des diamants cultivés en laboratoire. La société a lancé sa ligne Lightbox Jewelry en 2018, comme une alternative au diamant de mode à moindre prix.

Environ deux tiers des consommateurs de bijoux ont déclaré connaître les diamants produits en laboratoire, mais les personnes interrogées considèrent les diamants synthétiques différemment des diamants extraits. Lorsqu’on leur a demandé comment ils reconnaissaient les diamants de laboratoire et les diamants naturels dans certaines catégories, 60% ont répondu que les diamants naturels étaient authentiques, contre 6% pour les diamants synthétiques. Dans le même temps, 41% ont déclaré que les diamants extraits étaient romantiques, contre 6% pour les diamants de laboratoire. En outre, 37% des personnes interrogées ont déclaré que le fait de recevoir une pierre naturelle les ferait se sentir spéciales, alors que seulement 3% d’entre elles pensent la même chose des diamants synthétiques.

Bien que le désir des consommateurs pour les diamants produits en laboratoire en tant qu’article de mode ait généralement augmenté, ils continuent de penser que les diamants naturels constituent un meilleur investissement, car les diamants synthétiques ne conserveront pas leur valeur au fil du temps. En raison de cette conviction, 7 personnes interrogées sur 10 ont déclaré qu’elles ne paieraient pas plus de 1.000 dollars pour un diamant produit en laboratoire.

Les récentes baisses de prix des diamants produits en laboratoire indiquent simplement que nous sommes aujourd’hui là où d’autres seront probablement demain: autour ou en dessous de 1.000 dollars, exactement là où les consommateurs veulent que nous soyons“, a déclaré Steve Coe, PDG de la marque de diamants synthétiques de De Beers, Lightbox Jewelry.

De Beers a interrogé 5 000 consommateurs américains avec 360 Market Reach pour son sixième rapport Diamond Insight “Flash“, qu’elle a clôturé en mars.